Ma grand-mère est décédée de façon brutale un matin de janvier dans les haut de France, d’un accident de voiture sur une route de campagne. La peine causée, le choc d’une annonce aussi inattendue… rien ne nous avait préparé à cela. Puis après le temps du deuil vint le temps de l’héritage comme maigre consolation pour ma mère et ses deux sœurs.

Une succession un débarras appartement à Lille , et non un débarras à Calais le vidage de cette maison 59 qui devait être une formalité, puisqu’elle ne laissait rien mis à part ses meubles. Sauf qu’une fois le propriétaire avertit fallait-il encore s’occuper de vider l’appartement, et c’est à partir de là que les problèmes ont commencé…

Quand la peine se transforme en cauchemar

Le moins que l’on puisse dire c’est que les bonnes volontés se sont évanouies dans la nature. Tout d’abord les meubles : si les trois sœurs étaient d’accord pour les vendre, aucune ne l’était sur le prix ! Le début de discussions sans fin et houleuses pour publier les annonces sur des sites de vente de particuliers, les accusations de celle qui en fait trop et celle qui ne veut s’occuper de rien… Un climat qui dégénère avec de la suspicion entre des sœurs qui ne s’étaient pourtant jamais fâchées !

Passons les meubles, arrivent les affaires dites « personnelles » à débarrasser sur Arras proche de Lens 62… tout d’abord, il a fallut recenser tout ce qu’il restait: vêtements, bibelots, objets sans valeur, vaisselle… Une tâche chronophage qui attisait encore un peu plus les tensions dans la famille. Chaque souvenir, chaque recoin de l’appartement se transformait en une zone de négociation pour savoir qui obtiendrait gain de cause.

La plupart des objets n’avaient jamais intéressé personne mais dans ce contexte si particulier ils devenaient tout d’un coup indispensable pour un débarras 60 !

Sans compter sur le propriétaire, peu arrangeant, et qui mettait la pression pour récupérer au plus vite vider son appartement gratuitement ce qui ne manquait pas de rajouter de l’huile sur le feu.

Ce que l’on ignore dans ces cas là un vidage de logement Amiens, dans le debarrassage 80 , debarras sur Amiens c’est à quel point chaque petite étape va prendre des proportions dramatiques. Une fois les meubles vendus ou donnés, les affaires réparties entre les héritières (et ce au terme d’interminables discussions), il fallait encore nettoyer l’appartement pour le rendre. Un détail au demeurant, mais qui fut pourtant encore l’objet de terribles disputes.

Le propriétaire a finalement récupéré ses clés et avec elles une partie des souvenirs de notre enfance, mais les séquelles causées par cet héritage sont encore vivaces aujourd’hui. A la douleur de perdre une membre aimé de notre famille se sont ajoutées plusieurs semaines de conflits en tout genre et de déchirements, que ma grand-mère n’aurait jamais souhaité un débarras Saint Quentin.